Seigneur gilnéen réputé pour son franc parlé et ses politesses à l'épée, Darius Crowley s'opposa à la décision de Genn Grisetête de concevoir le Mur de Grisetête pour couper son royaume du reste des autres à la fin de la Seconde guerre. Il tenta de mener une rébellion mais fut vaincu et emprisonné, son duché étant mis sous la tutelle d'autres nobles dont le Baron Halquiver, l'un de ses fidèles lieutenants.

Il fut libéré en l'An 31 lorsque les autorités de Gilnéas prirent conscience que la militarisation des Réprouvés induite par leur nouvel asservissement au Roi-liche ainsi que leur descente vers le sud représentait une menace concrète pour la sécurité du royaume. Rétabli dans ses fonctions de seigneur, Darius Crowley obtint la charge de la Brigade de Gilnéas pour préparer les défenses humaines au nord. Grisetête justifia sa libération par le besoin impérieux d'un stratège pour défendre le Nord.


En l'An 33, sur ordre du Conseil de Gilnéas, Darius Crowley est mobilisé avec la Brigade au-delà du Mur avec deux missions. La première, officielle, consistait à repousser les Réprouvés en train de monter un siège pour s'attaquer aux fortifications gilnéenes. La seconde, officieuse, était d'envahir le Donjon d'Ombrecroc pour vaincre la Meute Ragelune et ramener l'Archimage Arugal à Gilnéas, vivant.

Darius Crowley accepta l'aide des survivants croisés et des aventuriers venus depuis le Moulin-de-l'Ambre en l'An 34 et consentit à les emmener à Gilnéas avec lui s'ils l'aidaient à mener à bien ses deux objectifs. Rapidement, les Réprouvés furent vaincus aux Champs du malheur et l'Exécuteur Syllsenth fut tué.

Malgré une semi-défaite lors de la prise de Bois-du-Bûcher, il confia à cette nouvelle brigade le soin de mener la Bataille d'Ombrecroc. Il participa au dernier acte de cette celle-ci, sauvant ses alliés d'une mort certaine mais fut capturé par Arugal. Fort heureusement, il fut secouru à temps et aida à la neutralisation du sombre sorcier. Comme promis, il emmena la Brigade avec lui à Gilnéas et hébergea gratuitement ses bienfaiteurs à Quilleport.


Suite à l'enlèvement du principe Liam Grisetête par la Cabale, il mena l'enquête avec la Brigade sur son duché espérant trouver des indices menant à l'otage. Les investigations et rapports fournis lui permirent de remonter jusqu'à un réseau de taupes infiltrées pour le compte de la Cabale à Quilleport mené par Harald Brightwood. Il accepta que la Brigade mène une opération spéciale pour démasquer le vandale et le traîner en justice.

Malheureusement, la trahison de Maxwell Underwood offrit à Alris Houdlake, loyaliste de Vincent Godfrey, la possibilité d'emprisonner Crowley pour manquement à ses devoirs de seigneur et inaction envers la Cabale. Il ne fut libéré que bien des semaines plus tard lorsque la Ligue d'Ombrecroc mit la main sur Harald Brightwood et obtint la grâce de Genn Grisetête.

A la suite de sa libération, Darius Crowley retrouva ses pouvoirs de Seigneur mais fut mit sous la tutelle d'Alris Houdlake en attendant de prouver ses bonnes intentions au Conseil de Gilnéas.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.