"La marche des morts fut inébranlable."

En l'An 29, le Roi-liche s'éveilla après plus de huit longues années de sommeil et fit déferler l'avant-garde de son armée sur les Royaumes de l'Est et sur Kalimdor.

Cette marée inextinguible de cadavres putréfiés, d'abominations gelées et même de dragons viciés mit à mal la plupart des défenses de la Horde et de l'Alliance. Les deux grandes factions, insuffisamment préparées, perdirent leurs capitales respectives Orgrimmar et Hurlevent.

Malgré cette défaite, les armées du monde vivant parvinrent à se rassembler et à créer des cellules de résistances coriaces que l'avant-garde du Fléau peina à percer. Il fallut attendre l'An 31 et l'épuisement général des grandes puissances pour voir tomber les bastions des deux factions dominantes. A la suite de ces défaites, l'Alliance et la Horde furent dissoutes.

La Purge marqua le début d'un nouvel âge de ténèbres sur Azeroth. Elle trouva sa conclusion en l'An 33 lorsque Tirion Fordring fit son apparition dans les Royaumes de l'Est et parvint à vaincre Darion Mograine à la Chapelle de l'Espoir de Lumière.

Armé de la puissante Porte-Cendres, Tirion mit fin à la Purge en proclamant le lancement de la Guerre Sainte.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .