De toutes les meutes de worgen qui furent créées et lâchées dans la nature par l'Archimage Arugal lors de ses tentatives désespérées pour contrer le Fléau, la Meute Ragelune fut la seule qui fut entièrement constituée par le sorcier. Constituée de ses favoris et de leur disciple, cette dangereuse meute avait pour tâche de protéger le Donjon d'Ombrecroc et ses alentours.

Considérée comme la plus dangereuse de toutes les meutes worgens, elle permit au magicien de s'établir dans l'ancienne forteresse du Baron d'Argelaine et d'y survivre pendant plusieurs années. Parmi les membres les plus illustres ayant appartenu à cette meute, on peut citer les fameux Fils d'Arugal, un groupe de worgens d'élite spécialement entraîné et amélioré par le mage fou.

Les Ragelunes défendirent le domaine de leur maître et menèrent de nombreux raids pour son compte. Les worgens parvinrent notamment à prendre sous leur contrôle le village de Bois-du-Bûcher dont la population servit de base pour la nouvelle génération ragelune.


En l'An 33, lorsque les Réprouvés commencèrent leur conquête du nord des Royaumes de l'Est, la Meute Ragelune fut le seul obstacle qui les empêcha de s'établir durablement dans le sud de la Forêt des Pins Argentés pour prendre le Mur de Grisetête. Bien malgré eux, les worgens remplirent ainsi la mission qui aurait dû être la leur autrefois. La fureur des Ragelunes fut telle que les mort-vivants ne parvinrent jamais à s'emparer du Donjon.

Pourtant en l'An 34, la Brigade menée par Darius Crowley constituée de gilnéens et d'aventuriers venus du Moulin-de-l'Ambre mit à mal cette solide compagnie de worgens déjà affaiblie. De victoire en victoire, le groupe remonta jusque dans les hauteurs d'Ombrecroc et abattit toute la meute : des omegas aux alphas.

Jusqu'à la mort du dernier de ses représentants, la Meute Ragelune tenta de protéger son maître et créateur : Arugal.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.