Cette arme fut forgée à la fin de la Troisième guerre par Magni Barbe-de-Bronze à la demande d'Alexandros Mograine à partir d'un éclat purifié d'un cristal du Vide trouvé lors de la Seconde guerre. Les pouvoirs dévastateurs de cette arme firent tant de victimes dans les rangs du Fléau qu'on pensa pendant un temps que cette seule épée suffirait aux hommes de Lordaeron pour reprendre le contrôle de leurs terres.

L'histoire se montra cruelle et tel ne fut pas le cas. Le Fléau tenta de s'approprier l'épée en la corrompant elle et son porteur, Alexandros Mograine puis son fils Darion Mograine. Mais l'arme est indissociable de la Lumière et elle le prouva en l'An 33 lors du retour de Tirion Fordring à la seconde bataille pour la Chapelle de l'Espoir de Lumière. Le retour de la Porte-Cendres et d'un détenteur digne de son pouvoir eut un écho tel dans les rangs des vivants qu'elle donna la légitimité à Tirion pour lancer la Guerre Sainte.

La trace de l'arme fut perdue en l'An 34 après que Tirion ait disparu suite à la Bataille des Échos.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.