Autrefois vaillant paladin de la Main d'Argent excommunié pour avoir sauvé la vie d'un orc, Tirion Fordring est réapparu en l'An 33 alors que l'avant-garde du Fléau menée par Darion Mograine prenait d'assaut la Chapelle de l'Espoir de Lumière. Joignant ses forces à celles des résistants déjà stationnés sur place, le paladin vainquit Mograine en combat singulier et le délesta de Porte-Cendres.


Dès lors, le paladin fut en mesure de répliquer face aux assauts des morts et l'avant-garde du Fléau fut détruite. Ce retour inattendu et la victoire qui en découle permettent à Tirion de mettre fin à La Purge initié près de quatre ans auparavant par le Roi-liche. Il initia la fusion de la Main d'Argent et de l'Aube d'Argent afin de créer la Croisade d'Argent. A ses forces s'ajoutèrent celles des résistants de l'Alliance et de la Horde présents dans les environs ainsi que les chevaliers de la Lame d'ébène mystérieusement libérés de l'influence du Trône de Glace lors du retour de Porte-Cendres à la Lumière.


La coalition formée, Tirion Fordring décréta le lancement de la La Guerre Sainte et mena ses troupes au Norfendre avec pour objectif de vaincre le Roi-liche une fois pour toute. La force conjointe parvint rapidement à débarquer sur les côtes du Nord et mena le siège du Portail du Courroux pendant de longs mois sans succès. Modifiant sa tactique, Tirion Fordring décida de démobiliser son armée pour contourner les défenses du Fléau en passant par le sud-ouest de la Couronne de Glace.


Fondant le bastion de Fort-lumière, Tirion mena la Croisade d'Argent dans un assaut décisif contre le Fléau lors de la Bataille des Échos. Malheureusement, les chevaliers de la Lame d'ébène se retournèrent contre les vivants en plein milieu de l'affrontement. La grande majorité des croisés fut tuée et dispersée dans le Norfendre.


Tirion Fordring est porté disparu depuis cette tragédie. Certains prétendent qu'il a pu s'en tirer mais nul ne sait où le paladin s'est réfugié.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.